Cas n°4 corrigé – Prélude à l’après-midi d’un chauve

Téléchargez le cas n°4 clinique en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (5879)

Commentaire : Claude Debussy est décédé en 1918 d’un cancer colique diagnostiqué à l’âge de 48 ans en 1910 ; les antécédents familiaux sont fictifs (sources : Colon Cancer Ressource, Wikipédia).

Concernant la classification, il faut retenir le stade II (T3 ou T4 N0 M0, c’est-à-dire dépassant la musculeuse) qu’on traite par chirurgie plus ou moins chimiothérapie, et le stade III (N+ en dehors des ganglions iliaques externes et iliaques communs, considérés comme des métastases) traité par chirurgie et chimiothérapie. La Radiothérapie n’a sa place que dans les cancers du moyen et bas Rectum T3-T4 ou N+.

Il faut bien maîtriser la classification des niveaux de risque pour le dépistage… La surveillance est complexe, et diffère dans sa rythmicité avec celle du cancer du rectum : elle semble donc peu tombable aux ECN ou au moins, peu discriminante. Il vaut mieux se concentrer sur des items comme les troubles des phanères, au fort potentiel de sélection…

 

Items :

–          1 – La relation médecin-malade

–          5 – Indications et stratégies d’utilisation des principaux examens d’imagerie

–          139 – Facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers

–          141 – Traitement des cancers

–          148 – Tumeurs du côlon et du rectum

–          288 – Troubles des phanères

–          295 – Orientation diagnostique devant un amaigrissement

–          297 – Orientation diagnostique devant une anémie (incluant l’ancien item 222 – anémie par carence martiale)

En lire plus »

Partagez cet article

Cas n°3 corrigé – Le triste Roi ne veut plus être pris pour une poire…

Téléchargez le cas clinique n°3 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (3207)

Commentaire : Les troubles de l’humeur sont vraiment très classiques avec en tête le troublebipolaire révélé par un épisode maniaque seul, ou précédé d’un épisode dépressif majeur. Ne pas oublier les mesures associées qui peuvent coûter cher (surtout la sauvegarde de justice !)

Les faits historiques sont réels (merci aux contributeurs de Wikipedia, ainsi qu’à Philophil.com), les faits médicaux sont fictifs. Tous mes amicaux remerciements à @1Jour1Mot et jbxrda qui m’ont inspiré sur Twitter une partie du vocabulaire employé.

Items :

41 – Troubles anxieux et troubles de l’adaptation

70 – Deuil normal et pathologique

116 – Pathologies auto-immunes

270 – Pathologie des glandes salivaires

285 – Troubles de l’humeur. Psychose maniaco-dépressive

En lire plus »

Partagez cet article

Cas n°2 corrigé – Une course épineuse

Téléchargez le cas clinique n°2 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (2567)

Commentaire : Dossier transversal mêlant le sport et les tropiques. Toujours bien scinder les deux pour ne rien oublier.

Items :

8 – Certificats médicaux

76 – Vaccinations

107 – Voyage en pays tropical

111 – Sport et santé

135 – Thrombose veineuse profonde. Embolie pulmonaire

136 – Insuffisance veineuse chronique

205 – Hémorragie digestive

302 – Diarrhée aiguë et traitement

309 – ECG : indications et interprétations

En lire plus »

Partagez cet article

Cas n°1 corrigé – Un jardinier n’a plus la pêche

Téléchargez le cas clinique n°1 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (2573)

Commentaire : A priori le traitement du tétanos n’est pas au programme, mais il s’agit surtout de mesures générales… La pénicilline G ne serait peut-être pas cotée, certes. Pensez à mettre les traitements « en cas d’allergie ». Enfin, la mode depuis 2011 semble être à « donnez 5 réponses », « faites 3 propositions »…

Items :

 

-45 – Addiction et conduites dopantes

 

-103 – Prévention du tétanos

 

-207 – Infection aiguë des parties molles

En lire plus »

Partagez cet article

Le bloc opératoire

Pour ceux et celles qui seraient restés à la vision du bloc opératoire façon Urgences, Grey’s Anatomy, Scrubs ou Dr. House, il est temps de faire un démenti public.

Ça ne se passe pas comme ça.

Je ne parle pas du fait que House, néphrologue spécialisé en maladies infectieuses, puisse entrer dans un bloc sans masque sans déclencher l’hystérie collective. Pour ma part, j’ai déjà enlevé ma coiffe bêtement juste après une opération en gynéco, croyez-moi sur parole, les infirmières sont devenues collectivement hystériques…

« Il a enlevé sa charlotte, NOOOOOON… »

En lire plus »

Partagez cet article