Rétrocrastination

Rétrocrastination est une pièce de théâtre en un acte, de 30 minutes, proposée (et non retenue) pour le prix Aristophane 2021. Elle a été écrite du 21 au 30 avril 2021, et créée pour la première fois au festival Off de Pluton en 1986, où elle a remporté le prix de la non-mise en scène.

Humour Science-fiction 30 avril 2021 20 minutes Licence CC-BY

Personnages

Georges. Chauffeur Uber interplanétaire.

Alexandre. Terrien voyageur.

Séronina. Voyageuse temporelle.

Décor

Décor de navette spatiale. Un peu d’absurdité ne nuira pas dans ce décor  : une boîte de vitesses exagérément grande et peu pratique, une affiche d’évacuation collée sur une paroi, un tableau de bord aux indications fantaisistes.

A gauche, deux sièges passagers. Un des deux est tourné ; il peut être déjà occupé par Séronina, recroquevillée pour le début de la pièce et masquée du public.

A droite, le siège conducteur de Georges, proche du public.

Au fond, entre 2 vitres, la portière d’entrée.

Pièce

Georges est en place à l’avant d’une navette spatiale.

GEORGES

Bon… Paris[1]… C’est super précis comme indication ça, pour se retrouver…

Il aurait quand même pu me donner un nom de rue…

Je vais finir par me prendre un procès pour circulation en navette spatiale sans attestation dérogatoire…

Ah, voilà !

Mais pourquoi il lève le pouce comme ça, celui-là ? Il croit que c’est du stop ?

Il descend vers la planète. Bruitages futuristes de frein et de vapeurs. Il sert un frein à main qui fait le même bruit que celui d’une 2CV[2]. La porte s’ouvre avec un bruit de portière grinçante du même véhicule anachronique[3]. Alexandre entre avec une pancarte en carton sur laquelle est inscrit “AILLEURS”. Applaudissements nourris du public si l’acteur est connu ; applaudissements polis le cas contraire.

ALEXANDRE

Ah bah alors, ça, c’est pas banal !

Georges se lève pour le rejoindre. Il est dynamique, et coupe volontiers la parole à Alexandre.

GEORGES

Bonjour ! Je suis Georges, votre chauffeur.

ALEXANDRE

Ah ! Euh… Et bien moi, c’est Alexandre !

GEORGES

Enchanté Alexandre ! Etes-vous satisfait de cette ouverture de porte ?

ALEXANDRE

Euh oui…

GEORGES

Parfait, installez-vous !

Juste après le Parfait, Georges balaie de son doigt sa montre connectée, et un bruitage “positif” est émis (un son qui monte vers les aigus).

ALEXANDRE (pas convaincu)

Euh, oui… OK… Mais c’est une voiture volante ?

Georges ferme la porte. Alexandre reste debout.

GEORGES

On appelle plutôt ça une navette spatiale chez moi, mais j’aime bien aussi, voiture volante. Vous avez fait bon séjour ?

ALEXANDRE

Quel séjour ?

GEORGES

En France ! A Paris, la Vieille Lumière !

ALEXANDRE

Ah ! Eh bien, c’est-à-dire que ce n’était pas vraiment un séjour…

GEORGES

Je comprends… Les affaires, toujours les affaires ! Mais installez-vous, allez-y !

ALEXANDRE

Oui, euh… oui…

Alexandre se résigne à aller s’asseoir.

ALEXANDRE

C’est pas banal quand même…

Georges s’installe à son siège également, et la navette repart progressivement.

Bruitages de décollage de navette spatiale, suivi d’un bruitage de 2 CV en route.

GEORGES

Vous êtes satisfait de votre siège ?

ALEXANDRE

Oui…

De la même façon que précédemment, Georges balaie de son doigt sa montre connectée, et un bruitage positif est émis.

GEORGES

Parfait, alors comme ça, vous voulez quitter la France pour Ailleurs ?

ALEXANDRE

Oui… C’est ça…

GEORGES

Vous avez raison, c’est magnifique, Ailleurs. Un ciel splendide, de l’herbe d’un vert éclatant !

ALEXANDRE

Sûrement…

GEORGES

Là-bas, il n’y a pas de lampadaires, juste des arbres phosphorescents. Ailleurs, c’est la Nouvelle Lumière.

ALEXANDRE (étonné)

Ah ?

GEORGES

Le temps ne s’écoule pas de la même façon, comme vous le savez…  Ailleurs, c’est là où tout est mieux, c’est bien connu… 

ALEXANDRE

Ça tombe bien, c’est ce que je recherche…

GEORGES

Et vous avez une adresse un peu plus précise ?

ALEXANDRE

Non, mais là où vous dites c’est très bien…

GEORGES

OK, vous n’aimez pas les adresses précises, vous… Alors, direction Ailleurs, et on improvisera après…

ALEXANDRE

Et c’est loin ?

GEORGES

Dix jours à peine.

ALEXANDRE

Ah quand même !

GEORGES (le rassure)

Mais vous aurez tout à bord pour vous divertir ! Vous avez bien fait de faire appel à nos services…

ALEXANDRE

C’est-à-dire que j’ai juste levé le pouce…

GEORGES

Et j’espère que vous continuerez à nous mettre un pouce levé à chacune des évaluations.

ALEXANDRE

Quelles évaluations ?

GEORGES

C’est la règle : une action, un questionnaire de satisfaction.

ALEXANDRE

Ah non, mais c’est pas vrai ! Ici aussi ?

GEORGES

Bien sûr ! Vous n’êtes pas satisfait des questionnaires de satisfaction ?

ALEXANDRE

Ah non !

GEORGES

Dommage !

Il fait un balayage sur sa montre, et un bruitage “négatif” (descendant vers les graves) est émis.

ALEXANDRE

Les questionnaires de satisfaction, c’est ce qui fait partie de ce qui m’a fait partir ! Ca et bien sûr la pandémie, les incompétents, le gouvernement, et les élections du désespoir[4]… Je n’en pouvais plus de me demander tous les jours quelle planète je laisserais à mes enfants !

GEORGES

Pluton.

ALEXANDRE

Pardon ?

GEORGES

Pas pardon, Pluton. Vous pourriez leur laisser cette planète là : Pluton.

ALEXANDRE

C’est pas une planète…

GEORGES

Tsss, tsss, laissez le notaire gérer les détails de la succession avec vos enfants.

ALEXANDRE

Bon, de toute façon, je n’ai pas d’enfants…

GEORGES

Mais alors pourquoi vous voulez leur laisser une planète ?

ALEXANDRE

C’est une expression ! J’avais perdu confiance en l’avenir, et c’est pour ça que j’ai voulu changer d’air et quitter Paris…

GEORGES

Et c’est là que vous avez fait appel au Uber Planet !

ALEXANDRE

Au quoi ?

GEORGES

Le Uber Planet. Ma société.

Georges tend une carte de visite derrière lui. Alexandre tend à son tour le bras pour la récupérer.  

ALEXANDRE (il lit)

Une société de voitures de transport interplanétaire avec chauffeur ?

GEORGES

Oui, un VTIC. Un Uber, quoi. C’est votre première fois ?

ALEXANDRE (comme si c’était une évidence)

Ah bah oui !

GEORGES

Vous prenez plutôt des taxis d’habitude ?

ALEXANDRE

Non ! Enfin si, une fois, entre Gare du Nord et Gare de Lyon… mais c’est pas pareil…

GEORGES

C’est plus court, c’est sûr.

ALEXANDRE

Je fais plutôt du stop, voyez…

GEORGES

C’est quand même très différent.

ALEXANDRE

D’habitude oui…

GEORGES

Le VTIC, c’est un standing différent. En stop, vous ne savez pas sur qui ou sur quoi vous pouvez tomber…

ALEXANDRE

Ah oui, des fois, c’est clairement pas banal…

GEORGES

La dernière fois que j’ai fait du stop, je suis tombé sur un excité qui revenait d’une réunion sur l’aménagement de la voie spatiale Vénus – Pluton.

ALEXANDRE

Ah… Parce qu’il y a une voie Vénus-Pluton ?

GEORGES

Bien sûr que non, ça se saurait !

ALEXANDRE

Mais c’est vous qui…

GEORGES

Laissez-moi finir ! J’étais avec cet énergumène donc, qui voulait ajouter des ralentisseurs sur le projet de voie Vénus-Pluton… Des dos d’âne. Il voulait mettre des dos d’âne dans l’espace ! (il se marre).  

ALEXANDRE

C’est fou, ça…

GEORGES

Cette anecdote vous a plu ?

ALEXANDRE

Quoi ? Euh… oui…

GEORGES

Parfait. (Il envoie à nouveau une évaluation positive via sa montre). Mais assez parlé de lui, parlons plutôt de moi…

ALEXANDRE

Euh oui, pourquoi pas.

GEORGES

Vous savez que je n’ai pas toujours été chauffeur VTIC ?

ALEXANDRE

Ah ? (léger silence). Non non, je l’ignorais…

GEORGES

Avant, j’avais une autre petite entreprise. Ça volait plutôt pas mal…

ALEXANDRE

Ça volait ?

GEORGES

Oui, on avait de bons résultats.

ALEXANDRE

Ah, ça roulait pas mal !

GEORGES

Oui enfin, ça roulait sans roue et avec des ailes… Ca volait, donc comme je disais.

ALEXANDRE

Bon… Et vous faisiez quoi ?

GEORGES

Du tuning de fusée.

ALEXANDRE

Ah !

GEORGES

Et puis il y a eu les nouvelles réglementations en matière de contrôle technique. Et v’là t’y pas que le pot d’échappement ne peut plus être percé, et vas-y que le bas de fusée doit être à 6 mètres pour les modèles A-38… J’ai tout plaqué, j’ai retapé la 2 chevaux de mon grand-père et hop, j’en ai fait ma navette spatiale, mon VTIC.

ALEXANDRE

Je me disais aussi que la carrosserie m’était familière…

GEORGES

Ca fait plus authentique, et c’est pratique pour venir chercher des clients sur Terre.

ALEXANDRE

D’ailleurs, je remarque que vous parlez très bien français !

GEORGES

Bah bien sûr, comme vous. C’est quand même plus pratique quand on va dans l’espace de parler la langue…

ALEXANDRE (surpris)

Le français ?!

GEORGES

Evidemment, la langue spatiale… Mais vous sortez d’hibernation ou quoi ? Vous êtes resté en France combien de temps ?

ALEXANDRE

Ca fait bien 30 ans…

GEORGES (surpris à son tour)

30 ans ! Mais c’est énorme ! Je comprends pourquoi vous voulez aller voir Ailleurs ! Qu’est-ce qui vous a décidé ?

ALEXANDRE

Je vous ai dit, la pandémie, les élections, le g…

GEORGES

Non mais tout ça, c’est le fond ! Quand on veut partir après 30 ans, souvent il y a autre chose… Qu’est-ce qui a précipité le départ ? Pourquoi aujourd’hui ?

ALEXANDRE

Non mais… C’est sans importance…

GEORGES

Dites toujours.

ALEXANDRE

Bon. J’ai investi dans une maison fabriquée par une imprimante 3D, mais ces imbéciles ont oublié de prévoir une porte. J’ai fait une déclaration préalable de travaux auprès de ma mairie, mais ils ont refusé au bout de 2 mois, sous prétexte que la porte n’était pas prévue dans les plans.

GEORGES

Oh là, je vous comprends. L’administratif, c’est ce qu’il y a de pire. Et c’est pour là que vous avez décidé d’arrêter de remettre à demain votre départ…

ALEXANDRE

Voilà…

GEORGES

Comme dit le proverbe, c’est au pied du mur qu’on voit le procrastinateur qui y est arrivé.

ALEXANDRE

Et le maçon. Quand il a l’autorisation de travaux.

Bruitage de flash. La lumière se coupe et se rallume quasi aussitôt.

Apparaît Seronina sur l’autre siège, à côté d’Alexandre.

ALEXANDRE

Aaah ! Qu’est-ce que c’est que ça ?!

SERONINA

Ça, ça s’appelle Seronina. Mais merci pour l’accueil !

GEORGES

Bienvenue à bord, Seronina. Etes-vous satisfait de votre siège ?

SERONINA

Je pose 3 singes pour 2 bananes, et 2 carottes pour 1 lapin.

Georges balaie sur sa montre, et le bruitage est plus complexe et mélodieux cette fois.

ALEXANDRE

Mais… vous venez d’où ?!

SERONINA

Je suis d’Ailleurs. Et vous ?

ALEXANDRE

De Terre.

SERONINA

Ah, la classe !

ALEXANDRE

Je vous retourne le compliment… Comment êtes-vous montée à bord ?

SERONINA (en désignant la seule porte, par laquelle est entré Alexandre)

Par la porte, là.

ALEXANDRE

C’est impossible, je ne vous ai pas vu rentrer !

GEORGES

La question, Alexandre, n’est pas comment mais quand… Elle est d’Ailleurs, là où le temps ne s’écoule pas de la même façon…

SERONINA

Voilà. Je suis montée à bord dans 10 jours.

ALEXANDRE

Vous… vous voyagez dans le temps ?

SERONINA

Oui, enfin j’ai juste une montre à remonter le temps.

ALEXANDRE

Comment ça, “juste” ?

SERONINA

Moi ce qui m’étonne, c’est que vous, vous n’étiez pas là dans 10 jours.

ALEXANDRE

Moi ? Mais j’étais où ?

SERONINA

Je n’en sais rien… Il n’y avait que Georges quand je suis montée à bord.

ALEXANDRE

Mais enfin, je ne vais quand même pas sortir par la fenêtre !

GEORGES

Elles ne s’ouvrent plus.

ALEXANDRE (s’agace un peu)

J’espère bien !

GEORGES

C’est une vieille voiture.

ALEXANDRE

C’est pas le problème !

GEORGES

J’ai perdu la manivelle des fenêtres.

ALEXANDRE

Mais c’est pas possible, je vais me réveiller…

GEORGES

En tout cas, j’espère que ça n’altèrera en rien la satisfaction quant à votre voyage.

ALEXANDRE

Ce qui l’altère c’est que je n’arrive pas à bon port dans 10 jours d’après cette dame…

SERONINA

Appelez-moi Séronina…

ALEXANDRE

Séronina… mais pourquoi vous avez remonté le temps jusqu’ici ?

SERONINA

Pour voyager… J’en avais marre de ma vie sur Ailleurs.

GEORGES

Ah, vous aussi ! C’est la navette du ras-le-bol, ici.

ALEXANDRE

Je croyais qu’Ailleurs, c’était mieux que tout.

SERONINA

C’est très surfait. C’est surtout la planète la plus productive de la Grande Voie.

GEORGES

Comment ça ? Vous produisez quoi ?

SERONINA

Principalement rien… Comme tout le monde peut remonter le temps, tout le monde a besoin d’en gagner l’un sur l’autre. Donc la plupart des gens usent de stratagèmes pour ralentir les autres plus qu’eux-mêmes ne sont ralentis par le système…

ALEXANDRE

C’est tordu…

SERONINA

En pratique, nous passons notre temps à nous réclamer les uns les autres des papiers pour nous faire perdre du temps. Pendant que le client remonte le temps pour récupérer l’impossible, nous remontons le temps pour préparer sa commande.

ALEXANDRE

C’est pire que tordu, en fait. 

GEORGES

En gros, vous remettez à hier tout ce que vous pouvez faire aujourd’hui…

SERONINA

C’est ça. Nous sommes tombés dans l’ère de la rétrocrastination. J’en ai eu marre, et je me suis dit que j’allais m’offrir un petit voyage de 10 jours.

ALEXANDRE

Un voyage en direction d’Ailleurs…

SERONINA

C’est ça, je retourne à Ailleurs, après 10 jours à me reposer dans l’espace. Mais parlez-moi de vous, le Terrien.

ALEXANDRE

Et bien, je m’appelle Alexandre, j’ai trente ans et je vis sur Terre…

GEORGES (l’interrompt, un peu paniqué)

Comment ça, 30 ans ? Vous m’avez dit que ça fait 30 ans que vous vivez sur Terre…

ALEXANDRE

Bah oui. C’est logique.

GEORGES (s’emporte un peu)

Mais je croyais que vous en aviez plus que ça moi !

ALEXANDRE

Et vous me donniez quel âge ?

GEORGES

Je ne sais pas moi, 120, 140…

ALEXANDRE

Ah ouais, quand même… Faut que je change de crème de jour.

GEORGES

Mais ce n’est pas vous qui avez réservé mon VTIC ?

ALEXANDRE

Bah non, moi je faisais du stop…

GEORGES

Mais pourquoi vous aviez une pancarte Ailleurs ?!

ALEXANDRE

Parce que je voulais aller ailleurs !

GEORGES

Mais il fallait le dire !

ALEXANDRE

Je l’ai dit !

GEORGES

J’avais un autre client sur Paris ! C’est une catastrophe.

ALEXANDRE

Ah ça, c’est sûr que sur son questionnaire de satisfaction, il va y avoir plus de lapins que de carottes.

GEORGES

Mais il y a pire ! J’ai un client sans réservation dans mon Uber !

SERONINA

Et sans passeport spatial…

ALEXANDRE

Et alors ?

GEORGES

Et alors ?! Mais si la patrouille nous arrête, nous sommes bons pour la prison.

VOIX-OFF (pré-enregistrée)

Patrouille intergalactique ! Contrôle du véhicule. Garez-vous sur le côté.

GEORGES

Et voilà !

SERONINA

Pas de panique ! Vous arrivez à bon port dans 10 jours…

ALEXANDRE

Oui sauf moi… Vous allez me balancer dans l’espace, c’est ça ? Je vais dériver pendant des siècles, dans le froid immense et glacé… c’est ça ce qui m’attend ?

SERONINA

Mais non…

ALEXANDRE

Tout ça parce qu’ils ont oublié ma porte sur le plan d’impression 3D et que j’ai fait du stop au moment où une 2 chevaux customisée en navette spatiale survolait Paris ?! C’est cher payé !

SERONINA

il y a une solution plus simple… Il suffit de prendre ma montre et de remonter de quelques heures ! Vous tournez simplement le poussoir là…

Seronina lui tend sa montre.

ALEXANDRE

Mais… et vous ?

SERONINA

Basta ! J’en ai marre de rétrocrastiner !

ALEXANDRE

Mais attendez, si je vous prends la montre aujourd’hui, dans 10 jours vous ne l’aurez plus pour monter à bord… et moi je l’aurai à la place de faire du stop ! Nous ne nous serons jamais rencontrés, et ça va créer un paradoxe temporel !

SERONINA

Les paradoxes temporels, c’est impressionnant au début, mais on s’y fait. Et puis vous allez pouvoir régler votre histoire d’imprimante 3D là…

ALEXANDRE

Ah… vu comme ça…

VOIX-OFF

Rangez votre véhicule. Nous allons l’inspecter.

Alexandre se lève d’un bond.

GEORGES

Je ne voudrais pas vous presser, mais pressez-vous…

ALEXANDRE

Bon… Alors, je tourne la molette et j’y vais ?

SERONINA

Bon voyage temporel !

GEORGES

Attendez, non !

ALEXANDRE

Quoi ?

GEORGES

Avant de partir…

ALEXANDRE

Oui ?

GEORGES

Avez-vous été satisfait de votre vol à bord ?

En tableau de fin, Alexandre et Georges ont tous les deux la main sur leur montre.

Le rideau se ferme.

On entend le bruitage de “commentaire positif”.

Fin.


[1] A adapter à la ville où se joue la pièce.

[2] Disponible sur : https://www.sound-fishing.net/sons/citroen-2cv

[3] Disponible sur : https://www.sound-fishing.net/sons/citroen-2cv

[4] Si cette pièce est jouée en 2143, vous pouvez adapter cette partie avec les évènements récents qui pourraient encourager au ras-le-bol. Il est probable que le texte puisse être gardé à l’identique toutefois. Notez que vous pouvez également adapter tout le vocabulaire du texte à celui autorisé par l’Académie française. Et si vous pouvez arroser mes plantes une fois par semaine, ce serait adorable.

Image en avant : 2CV volante dans Rien que pour vos yeux (1981)

J'aime
Ah ah
Wow
Triste
Grrr

Laisser un commentaire