[Fiction du mois] Un bébé à livrer… et autres BD qui m’ont fait rire en 2020 !

Bon, je n’ai pas tellement tenu mon projet de parler d’une fiction par mois…

Cette année, j’ai parlé de :

Pour me rattraper, faisons un petit pêle-mêle de BD qui m’ont fait rire cette année (et un peu les précédentes, je triche). Je ne serai évidemment pas exhaustif… (nooooon ?) D’autres auteurs contemporains sont incroyables, comme Boulet (son blog génial est ici). Et puis il y a des classiques qui font toujours rire, chez Astérix, Tintin, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, les Bidochon, Boule & Bill, etc. Là, on va faire comme un top 10 de l’année, mais sans classement, avec plus que 10 BDs et pas forcément publiés, achetés ou lus cette année.

Comme ça, au moins, c’est clair.

Commençons avec Un bébé à livrer, de Benjamin Renner

Un bébé à livrer, de Benjamin Renner

J’adore cette BD – plus encore que son adaptation cinématographique par l’auteur. L’histoire est simple : un lapin et un canard se voient confier un bébé par une cigogne blessée. Aidés par un cochon, heureusement plus malin qu’eux, ils vont aller de péripétie en péripétie pour tenter de livrer le bébé en Avignon…

Un exemple de double page qui montre la folie effrénée de cette BD…

C’est loufoque à souhait, les personnages sont dessinés “vite fait” avec des expressions caricaturales, le décor est réduit au minimal nécessaire ; le tout participe au rythme totalement dingue de cette BD (la comédie c’est en grande partie du rythme… et là vous êtes servis !) S’il y en a une seule à retenir de cette sélection, c’est celle-ci pour moi.

Du même auteur, le Grand méchant renard est également très bien.

Dans le même genre d’humour loufoque et rythmé, j’ai beaucoup aimé également “les cavaliers de l’Apocadispe” de Libon. C’est plus ici une série de gags indépendants, dont certains sont poilants.

Cette BD m’a été conseillée par @librairesecache, que je remercie ici 🙂

Toujours dans le “loufoque rythmé” (c’est ma “came”), on peut citer certaines BD Disney chez Glénat, dont la jeunesse de Mickey, de Tebo, ou celles de Lewis Trondheim (Mickey Mouse Horrifikland, et Donald Duck Happiest adventures). C’est aussi un vrai plaisir pour les yeux !

Il est beugné dans le coin inférieur droit, argh.

Plus contemplatifs / moins rythmés, mais pourtant non moins drôles, il y a les week-ends de Ruppert et Mulot, ou le monde merveilleux de l’entreprise de Voutch

Dans le monde de l’entreprise, il y a 2 BD primées très drôles : Coucous Bouzon d’Anouk Ricard et Jean Doux et le mystère de la disquette molle de Philippe Valette. Les deux sont des satires du monde de l’entreprise ; la première est assez proche de l’univers “malaisant” de The Office, la deuxième repousse les limites de l’absurde.

Enfin, j’achève ce billet avec 2 BDs intéressantes… Paul Lamploix et les quatre Huberts, là aussi dans le domaine de l’entreprise, est une “bande détournée” : les auteurs (E. Bertier et Y. Girard) ont détourné de vieux comics américains libres de droits (parus entre les années 40 et 60), ont repris des vignettes, effacé les bulles originales et réécrit des dialogues. C’est “le grand détournement : la classe américaine” de Michel Hazanavicius à la sauce bédé, et c’est un espoir pour ceux qui voudraient se lancer dans la BD sans savoir dessiner 😀 (Des sites pour vous guider : le Digital Comic Museum, et la liste des super-héros de PHSD Fandom). Un épisode 2 – suite directe – est paru, mais il y a moins de fraîcheur et nouveauté je trouve.

Même remarque pour ceux qui ne savent pas dessiner mais veulent raconter quelque chose : avec un dessin minimaliste mais un art des Dialogues et du remplissage de phylactères, Karibou réussit ici à me faire rire.

Voilà, j’espère que cette sélection vous aura plu… et éventuellement donné des idées pour un Noël fun. On a tous besoin de décompresser de cette année 😉

Note de fin quand même… Avec François TJP, nous co-scénarisons “Et la Terre éclata…” en fiction sonore, mais aussi désormais en BD, dessinée par Justine Green. Notre collaboration a débuté le 1er juin et nous avons déjà une vingtaine de planches en cours. L’une d’entre elle a été partagée sur Twitter en octobre, avant que les enfants ne soient incités à porter un masque à l’école…

Image en avant de Yuri_B sur Pixabay

J'aime
Ah ah
1
Wow
Triste
Grrr

2 réponses

  1. Anne Hauouane dit :

    Toi il te faut du Fabcaro dans ta vie.

    J'aime

    Ah ah

    Wow

    Triste

    Grrr

Laisser un commentaire