Blog Archives

Les ECN 2012 en huit idées-clés (par item) – Module 1

MODULE 1 : APPRENTISSAGE DE L’EXERCICE MEDICAL

ITEM 1 : La relation médecin-malade, L’annonce d’une maladie grave, La formation du patient atteint de maladie chronique, La personnalisation de la prise en charge médicale

  1. Autonomie du patient / libre et éclairé
  2. Loi du 4 mars 2002 : consentement, personne de confiance (si le malade est hors d’état d’exprimer sa volonté)
  3. Loi du 22 avril 2005 : directives anticipées valables 3 ans (anticipation du risque de ne plus pouvoir exprimer sa volonté)
  4. Loi du 5 mars 2007 : mandat de protection futur
  5. Annonce d’une mauvaise nouvelle : AVANT (moi, la maladie), LORS (patient, environnement), A LA FIN (temps) → voir la question 6 du cas clinique 4
  6. Adapté à la compréhension (y penser si cas de maladie d’Alzheimer…)
  7. Le patient peut ne pas être informé : IL le souhaite ET ce n’est pas une maladie transmissible (VIH)
  8. Education thérapeutique : sensibilisation, information, apprentissage / formation, support psycho-social, collaboration avec les soignants

Read more »

Partagez cet article

    Les ECN 2012 en huit idées-clés (par item) – Préambule

    Les ECN 2012 auront lieu le 30 mai, le 31 mai et le 1er juin (et peut-être encore un peu après comme en 2011, Inch Allah).

    Aujourd’hui 12 avril, il reste donc 48 jours de préparation pour les DCEM4. Je vais tenter d’essayer d’envisager de peut-être proposer aux lecteurs fidèles des fiches courtes, simples, synthétiques et auto-revendiquées non-exhaustives de mots-clés. Disons 8 mots-clés/idées-clés par item, ni plus, ni moins.

    Le but pour vous, c’est de repasser tous les soirs ici (sur cette fiche que je vais éditer) pour voir si j’ai mis à jour avec quelques nouvelles fiches. Je ne mettrai pas des nouveaux items tous les jours, parfois il y en aura 10 (surtout pour les items cliniques qui poseront moins de problèmes), parfois 2, parfois 0… Peut-être (sûrement) que je n’aurai pas le temps de tout traiter. Mais je vais essayer, en faisant mon maximum pour que les mots-clés soient pertinents (il n’est pas question de tout savoir, ni de tout rappeler – si vous ignorez que l’amoxicilline n’agit pas sur le Staphyloque doré, ou qu’une bronchite aiguë ne se traite pas par antibiotique, ce n’est pas ici que vous l’apprendrez).

    Ça sera une sorte de calendrier de l’avent… sauf qu’à la place de Noël, le cadeau c’est le pire concours de votre vie. En vous souhaitant toute la réussite possible, bon courage pour ces dernières journées 😉

    ***

    Module 1 : items 1 à 14 disponibles →

    Module 2 : items 15 à 16 disponibles →

    Partagez cet article

      Une correction de cas clinique (ECN Blanches Hippocrate mars 2012, dossier 4)

      Une fois n’est pas coutume, je ne vais ni raconter mes palpitantes aventures d’étudiant en médecine, ni vous proposer un cas clinique personnel.

      Ayant été refusé en tant que conférencier (en septembre sur l’envoi d’un cas clinique, d’une lettre de motivation et d’un CV avec le classement aux ECN), une responsable pédagogique m’a proposé de participer à la surveillance et à la correction des ECN blanches du 17 mars 2012. J’ai accepté.

      En ce qui concerne la surveillance, il s’agissait plutôt de préparer la salle, distribuer les copies et faire acte de présence en cas de besoin, avec trois autres internes. De toute façon, à quoi bon tricher lors d’un examen blanc pour lequel on a payé ? Du coup, pendant les trois heures, quand je n’étais pas sur mon iPhone ou à chercher (désespérément) une main se levant dans l’amphithéâtre pour quémander mon aide et/ou une feuille de brouillon, je me suis amusé à faire les six premiers dossiers rapidement.

      Ensuite, nous nous sommes répartis les dossiers (3 correcteurs par dossier, 260 participants à Lille, donc 87 dossiers environ). J’ai volontairement pris le quatrième dossier. Ce n’est pas celui que j’aurais le moins réussi (fait vite fait, j’ai 52 contre seulement 36 pour le dossier 6), mais le diagnostic ne m’était pas immédiatement apparu comme une évidence et la correction m’a paru assez intéressante à commenter.

      Je vais donc vous proposer une pseudo-séance de tutorat sur la correction du dossier 4 des ECN Blanches de la Conférence Hippocrate de mars 2012. Je vais vous faire un rappel du cas, un bilan des automatismes que j’ai pu relever, essayer de vous donner quelques astuces pour éviter de perdre bêtement des points et enfin, faire un petit point personnel sur le dossier et la correction proposée. C’est un travail sans prétention : il ne s’agit pas du tout de critiquer le cas clinique, ou de me moquer du travail qui m’a été donné de corriger (même si je citerai parfois des erreurs amusantes).
      Globalement, les copies sont souvent de très bonne qualité (tout le monde pense aux mêmes choses).

      Mon but est donc de vous inviter à mes côtés, fraîchement assis dans le train ou sur un bord de lit, lors de cette correction d’un grand nombre de copies. En espérant que le recul pris vous aidera pour les futurs dossiers…

      Tout ce qui suit va comporter des SPOILERS sur le cas, et si vous souhaitez faire le dossier avant, arrêtez ici votre lecture !

      Read more »

      Partagez cet article