Pourquoi l’UMP est perdue

Je comptais en faire un tweet, mais la limite de 140 caractères[1] va être un peu limite…

Reprenons.

Tout a commencé le 19 novembre, quand la COCOE a annoncé la victoire de Jean-François Copé avec 98 voix.

(8/4 + 15 + 16 + 23 + 42) = 98 voix. J’ai gagné.

Quelques jours plus tard, rebondissement dans l’affaire UMP : on se rend compte que les habitants des DOM-TOM ont été oublié. Attention, c’est un point capital de l’histoire : les insulaires ont été oubliés…

Conclusion, la TeamFillon revendique la victoire avec 26 voix d’avance.

(((8/4 + 23) * 16) – 42) / 15) = 26 voix. Apprends à compter : JE suis le vainqueur.

Suite à ce rebondissement, le joker « appel à un ami » a été utilisé à deux reprises (Alain Juppé, Nicolas Sarkozy), le « vote du public » a été proposé (mais demander aux gens de décider par référendum si oui/non il faut revoter pour décider si oui/non Copé est président, afin de pouvoir prendre la décision de lancer un référendum pour savoir si oui/non il faut revoter pour… bref, tout ça, c’est so 21.12.2012).

Finalement, c’est le joker « proposez une nouvelle réponse » qui a amené un nouveau chiffre ces derniers jours : pour la CONARE, c’est définitif, le président est bien Jean-François Copé avec 952 voix d’écart !

(42 – 23 + 15) * (4 + 8 + 16) = 952 voix. REP A SA FILLON ! J’AI GAGNE, DECROTTE TON NEZ !

Voilà… En attendant la décision de la justice à laquelle aura recours Jean-François Fillon. Ou l’explosion de l’île.

Seule la lumière orange nous apportera la solution.

[1] Twitter est limité à ((15 + 42 – 23 – 16) * 8) – 4 caractères, c’est bien connu.

Cet article a été élu Article Du Jour par Théorie du Complot Magazine.

Partagez cet article

    { Laisser un commentaire }

    Pingback & Trackback

    1. [Sémiologie] Signe de Frank / Lichstein | Le blog de MimiRyudo - Pingback on 2013/03/29/ 00:43