Blog Archives

Cas n°6 corrigé – Toux… ou rien.

Téléchargez le cas clinique n°6 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (9302) (recommandé, avec présence de tableaux de la recommandation, non présents sur cette page, parce que bon c’est quand même un peu lourd à ajouter).

Commentaire : Un cas entier et général sur l’item 86, qui a pour but de faire un rappel sur les différents germes, les stratégies diagnostiques et les stratégies thérapeutiques, de l’hospitalisation à l’antibiothérapie. De 2004 à 2011, les pneumonies ne sont jamais tombées aux ECN (la BPCO est tombée une fois). Accrochez-vous pour comprendre ce cas : il est finalement assez simple et ouvert, et il devrait vous aider à ne pas vous mélanger les pinceaux le jour J entre bronchite, pneumonie, communautaire, gravité, ambulatoire, atypique… et autres joyeusetés.

 

Sources :

–          Powerpoint de Mathilde Carré, mars 2011

–          Mise au point sur l’antibiothérapie dans les infections respiratoires basses de l’adulte : pneumonie aiguë communautaire, exacerbations de Bronchopneumopathie Chronique Obstructive (AFSSAPS et SPILF 2010)

–          E. Pilly, maladies infectieuses et tropicales, 2010 (22ème édition)

–          Mise au point : antibiothérapie dans les infections respiratoires basses de l’adulte : pneumonie aiguë communautaire, exacerbations de Bronchopneumopathie Chronique Obstructive (AFSSAPS et SPILF 2010)

–          Pneumologie, 6ème éd. COLLection MEDecine, Sergio Salmeron

–          Prise en charge de la BPCO (société de pneumologie de langue française mise à jour 2009)

–          Bulletin épidémiologique hebdomadaire 2011

–          http://www.respir.com

Items :

–          76 – Vaccinations. Bases immunologiques, indications, efficacité, complications

–          86 – Infections broncho-pulmonaires du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte

–          173 – Prescription et surveillance des antibiotiques

–          227 – Bronchopneumopathie chronique obstructive

 

Read more »

Partagez cet article

    Cas n°5 corrigé – La tension du boulanger

    Téléchargez le cas clinique n°5 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (9444)

    Commentaire : Un cas de rhabdomyolyse sur hypokaliémie chronique par pseudo-hyperaldostéronisme acquis par intoxication à l’acide glycyrrhizique ne devrait vraiment pas tomber aux ECN. Toutefois, c’est un bon moyen pour comprendre l’hypertension artérielle (dosage de la kaliémie, règles hygiéno-diététiques avant d’instaurer un traitement), l’hyperaldostéronisme (l’aldostérone est élevée, sinon c’est un pseudo-hyperaldostéronisme comme ici), et être systématique sur la lecture d’un ECG et d’un bilan biologique (CPK élevés n’est pas signe d’infarctus).

    Pour information, la réglisse était employée dès l’Antiquité pour lutter contre les ulcères (carbenoxolone dans certains pansements gastriques vendus hors France) et par les Scythes pour lutter contre la soif lors de traversée du désert (rétention hydro-sodée).

    L’acide glycyrrhizique est toxique à partir d’une consommation de 700 mg/jour pendant plusieurs semaines (150 mg/jour chez les sujets cirrhotiques), soit :

    60 verres d’antésite (23g/l, avec 10 gouttes ou 0,5 ml par verre de 20 cl)

    20 à 60 verres de pastis avec alcool (0,07 à 0,2 g/l de glycyrrhizine, verres de 17 cl)

    3 à 80 verres de pastis sans alcool (concentration variable de 0,057 à 1,27 g/l)

    2 bâtons de zan (12g à 3% de glycyrrhizine)

    Sources :

    http://www.wikiphyto.org/wiki/Réglisse

    http://www.haribo.com/planet/fr/info/main/verbraucherinfo/pdf/04_LA_REGLISSE.pdf

    http://www.inchem.org/documents/pims/plant/pim249fr.htm

    http://www.endocrino.net/download/DCEM/130_1204.pdf

    http://www.em-consulte.com/article/99774

    http://www.nephrohus.org/s/spip.php?article359

    http://www.centres-antipoison.net/lyon/vigitox39/Vigitox_N39_janvier_2009.pdf

    Items :

    129 – Facteurs de risque cardiovasculaires et prévention

    130 – Hypertension artérielle de l’adulte

    186 – Asthénie et fatigabilité

    219 – Troubles de l’équilibre acido-basique et désordres hydro-électrolytiques

    309 – Electrocardiogramme : indications et interprétations

    Read more »

    Partagez cet article

      Cas n°4 corrigé – Prélude à l’après-midi d’un chauve

      Téléchargez le cas n°4 clinique en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (6479)

      Commentaire : Claude Debussy est décédé en 1918 d’un cancer colique diagnostiqué à l’âge de 48 ans en 1910 ; les antécédents familiaux sont fictifs (sources : Colon Cancer Ressource, Wikipédia).

      Concernant la classification, il faut retenir le stade II (T3 ou T4 N0 M0, c’est-à-dire dépassant la musculeuse) qu’on traite par chirurgie plus ou moins chimiothérapie, et le stade III (N+ en dehors des ganglions iliaques externes et iliaques communs, considérés comme des métastases) traité par chirurgie et chimiothérapie. La Radiothérapie n’a sa place que dans les cancers du moyen et bas Rectum T3-T4 ou N+.

      Il faut bien maîtriser la classification des niveaux de risque pour le dépistage… La surveillance est complexe, et diffère dans sa rythmicité avec celle du cancer du rectum : elle semble donc peu tombable aux ECN ou au moins, peu discriminante. Il vaut mieux se concentrer sur des items comme les troubles des phanères, au fort potentiel de sélection…

       

      Items :

      –          1 – La relation médecin-malade

      –          5 – Indications et stratégies d’utilisation des principaux examens d’imagerie

      –          139 – Facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers

      –          141 – Traitement des cancers

      –          148 – Tumeurs du côlon et du rectum

      –          288 – Troubles des phanères

      –          295 – Orientation diagnostique devant un amaigrissement

      –          297 – Orientation diagnostique devant une anémie (incluant l’ancien item 222 – anémie par carence martiale)

      Read more »

      Partagez cet article

        Cas n°3 corrigé – Le triste Roi ne veut plus être pris pour une poire…

        Téléchargez le cas clinique n°3 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (3687)

        Commentaire : Les troubles de l’humeur sont vraiment très classiques avec en tête le troublebipolaire révélé par un épisode maniaque seul, ou précédé d’un épisode dépressif majeur. Ne pas oublier les mesures associées qui peuvent coûter cher (surtout la sauvegarde de justice !)

        Les faits historiques sont réels (merci aux contributeurs de Wikipedia, ainsi qu’à Philophil.com), les faits médicaux sont fictifs. Tous mes amicaux remerciements à @1Jour1Mot et jbxrda qui m’ont inspiré sur Twitter une partie du vocabulaire employé.

        Items :

        41 – Troubles anxieux et troubles de l’adaptation

        70 – Deuil normal et pathologique

        116 – Pathologies auto-immunes

        270 – Pathologie des glandes salivaires

        285 – Troubles de l’humeur. Psychose maniaco-dépressive

        Read more »

        Partagez cet article

          Cas n°2 corrigé – Une course épineuse

          Téléchargez le cas clinique n°2 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (2961)

          Commentaire : Dossier transversal mêlant le sport et les tropiques. Toujours bien scinder les deux pour ne rien oublier.

          Items :

          8 – Certificats médicaux

          76 – Vaccinations

          107 – Voyage en pays tropical

          111 – Sport et santé

          135 – Thrombose veineuse profonde. Embolie pulmonaire

          136 – Insuffisance veineuse chronique

          205 – Hémorragie digestive

          302 – Diarrhée aiguë et traitement

          309 – ECG : indications et interprétations

          Read more »

          Partagez cet article