Blog Archives

Lecture Critique d’Articles aux ECN – dernier rappel en 10 diapos

Les cas cliniques des ECN 2013 sont finis ce soir… Il reste une dernière épreuve demain avec la LCA ! C’est un peu tardif, mais voici un diaporama qui pourra vous apporter une petite aide de dernière minute… En espérant qu’il vous sera utile 😉

Bon courage et à bientôt, quand vous en aurez fini avec ces épreuves.

La LCA en 10 diapositives (2699)

Oh et à partir de demain, ne stressez pas par rapport aux points que vous n’avez pas eu. Vous serez assez stressé le jour de l’annonce des résultats ! Rappelez-vous que personne n’a 1000/1000. Le major de votre promo lui-même a sûrement perdu environ 150 points sur les 9 dossiers… alors vos angoisses quant au fait que vous n’avez pas marqué « hémangioblastome », franchement, est-ce bien grave ? Et puis au pire… franchement… la médecine générale, c’est une très belle discipline, je vous assure 🙂

Enfin, l’important du parcours initiatique qu’est l’externat, ce n’est pas tant l’ordre d’arrivée, mais plutôt ce que vous aurez appris et compris sur la route (en tout cas, c’est ce qu’ils disent dans tous les road-movie).

Partagez cet article

Bobologue

« Et vous faites une spécialité ? » me demande-t-on souvent, au cabinet où j’effectue mon stage en ambulatoire, ou plus simplement dans la vie extra-professionnelle.
Je pourrais répondre que oui, puisque la médecine générale est une spécialité (avec ses compétences particulières, etc.), mais je préfère dire non. Je ne suis pas un spécialiste (mais vous pourrez venir me voir quand même).
En fait, je ne tiens pas à ce titre de « spécialiste en médecine générale », sensé mettre sur le même niveau tous les médecins. C’est la méthode Jacques Martin que de dire « vous êtes tous des spécialistes, même vous qui êtes généralistes (et où sont tes parents ?) »

Cette appellation me plaît d’autant moins qu’elle renforce l’idée que les généralistes seraient des bobologues. Après tout, s’ils sont spécialistes dans un truc qui n’est ni la cardio, ni la pneumo, ni la neuro, ni l’ORL… bah en quoi sont-ils spécialistes ? En rhume ? (savent même pas le traiter). En rhino ? (me donnent de l’eau de mer dégueu dans le pif). En gastro ? (me disent que ça va passer en mangeant du riz et des carottes).
Alors là je sais qu’on va me rétorquer : « ouiiii mais non, les généralistes ont des compétences spécifiques dans le soin, le suivi, la communication, la coordination, le dépistage… »

Super.

Read more »

Partagez cet article