Fumer avant 17 ans, c’est prendre le risque…

Ce matin, François Hollande a annoncé le plan cancer 2014-2019 (oui, je linke TF1 LCI, mais je fais ça vite fait).

Dans le programme sont prévus :

  • une augmentation du prix du tabac avec (enfin ?) un reversement des nouvelles taxes pour la recherche anti-cancer
  • une aide téléphonique et financière renforcée à 150 euros par an de gommes, patchs, inhalateurs… (jusqu’à 30 ans, ou si bénéficiaire de la CMU ou en cas de cancer)
  • et une dissuasion à grande échelle avec un nouveau slogan, véritable hommage au nouveau film des Inconnus : « le tabac, c’est tabou, on en viendra tous à bout » « Fumer avant 17 ans, c’est prendre le risque de mourir avant 60 ans ».

Soyons clair : la lutte contre le tabagisme, je suis globalement pour (tant que ça ne devient pas non plus un crime), et les mesures proposées sont sûrement des progrès pertinents… mais ce slogan publicitaire, SERIEUSEMENT ?!

Ou plutôt "SRSLY", pour la jouer "in ze mood", contrairement au slogan ci-dessus.

Ou plutôt « SRSLY », pour la jouer « in ze mood », contrairement au slogan ci-dessus.

Qui est le publicitaire qui a pondu « Fumer avant 17 ans, c’est prendre le risque de mourir avant 60 ans »Sans déconner, c’est ça LE gros risque du tabac ? Mourir peut-être avant 60 ans si on commence avant 17 ans ? Ah bah, là, oui, évidemment, ça va être l’angoisse chez tous les jeunes fumeurs de 15 ans qui épargnent pour la retraite et se voient déjà en rocking-chair, m’enfin je suis pas sûr qu’on vise le bon public, là.

On trouve énormément de chiffres sur le tabagisme (mal sourcés… et on fait dire ce qu’on veut aux chiffres, le plus dur est bien d’y résister) : ici par exemple ou encore sur sante.medecine, ou bien le BEH, ou la page wikipédia sur les effets du tabac qui est pas mal sourcée elle.

Alors quitte à faire dans la sémantique plutôt que dans les chiffres exacts et fiables, il fallait donner autre chose, envoyer du lourd, du pâté. Parce que là…  bah… excusez-moi de dire ça, mais c’est un peu court, jeune homme… On aurait pu dire, oh dieu ! bien des choses en somme… En variant le ton – par exemple, tenez :

  • Agressif : les fumeurs sont actifs dans le meurtre annuel de 4000 personnes par tabagisme passif
  • Amical : fumer n’a rien d’un geste anti-système : 50% des 18-34 ans le font
  • Descriptif : le tabac drogue les fumeurs, qui en dépendent physiquement et psychologiquement
  • Curieux : à quoi sert la cigarette, sinon à inhaler du cyanure, des insecticides et du goudron ?
  • Gracieux : vos dents blanches séduisent bien mieux qu’une clope
  • Truculent : la cigarette, bien sûr, vous pourriez arrêter ; mais le tabac ?
  • Prévenant : gardez-vous de fumer, vous gagnerez 10 à 15 années de vie, et plein d’argent
  • Tendre : veillez sur votre coeur, votre cerveau, vos jambes, vos poumons, votre gorge, vos reins, votre pancréas, votre vessie, votre estomac, votre intestin : ne fumez pas
  • Pédant : le tabac est la première cause de décès infantile involontaire
  • Cavalier : vous préférez l’impuissance ou l’infertilité ? Ne choisissez pas : fumez !
  • Emphatique : rien n’est plus risqué pour la santé que le tabac
  • Dramatique : le tabac cause 10% des décès en France, soit 200 fois plus que le Sida et 2 fois plus que l’alcool
  • Admiratif : les lobbyistes du tabac vous remercient pour vos salaires et vos vies
  • Lyrique : le tabac décime autant en 15 jours que la route en un an (dixit le président… mais ce slogan n’a sûrement pas été retenu pour éviter de « minorer » les accidents de la route, pointés du doigt chaque année)
  • Naïf : pourquoi la moitié des fumeurs veulent se libérer de la cigarette ?
  • Respectueux : fumer n’est pas grave, c’est mourir qui l’est
  • Campagnard : le seuil d’alerte à la pollution en ville est inutile pour ceux qui fument un paquet par jour : ils le dépensent systématiquement
  • Militaire : les guerres ont tué 131 millions de personnes au XXème siècle ; le tabac 100 millions (et la variole 400 millions, merci Jenner !)
  • Pratique : voulez-vous arrêter de fumer ? Assurément, votre santé y gagnera !
  • Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot : voici le tueur le plus facilement évitable de l’histoire de l’humanité.

BREF, quitte à faire un slogan qui marque les esprits, il y avait certainement moyen de faire mieux que « vous n’aurez pas l’occasion de mettre des bretelles et des charentaises si vous fumez ».

Un peu de panache...

Un peu de panache…

Cet article est dédié à tous les fumeurs qui me lisent et sauront comprendre ma mise dans la peau des publicitaires cherchant des messages anti-tabac à tout public. Non, vous n’allez pas forcément mourir du tabac, être impuissant et provoquer la mort de milliers de bébés innocents. Mais pour votre santé, arrêtez de fumer, ne vous droguez pas, mangez équilibré, marchez 30 minutes par jour, ne conduisez pas bourré, ne buvez pas plus de 2 verres d’alcool par jour, ne jouez pas à des jeux vidéo violent, ne regardez pas la télé plus d’une heure par jour, ne mangez pas des produits périmés, ne parlez pas aux inconnus, et – si possible – redevenez des chasseurs-cueilleurs nomades. Mais, quand même, faites-vous vacciner.

Like
0
Love
0
Ah Ah
0
Wow
0
Sad
0
Grrr
0

{ Laisser un commentaire }

  1. Laps

    Très bien vu ! Les addictologues ne cessent de le répéter : ce n’est pas la peur de mourir qui freinent les jeunes de commencer à fumer…