Blog Archives

Cas n°9 – Quand le soleil fait uriner

Je vais commencer à mettre en ligne une série de 6 cas cliniques. Il s’agit des cas qui ont été utilisés pour la (ma) première conférence de tour de printemps Hippofac Lille en février 2013 (vous me direz, le printemps est arrivé un peu plus tard…). Ils ont été relus patiemment par les responsables de conférence, et été présentés à des étudiants qui ont payé pour ce service.

Pour ces raisons et par respect pour eux, je bloque leur accès au jusqu’aux ECN 2013 par un mot de passe pour éviter un téléchargement massif.  Toutefois, si à titre individuel, vous souhaitez avoir accès à ces cas cliniques, vous pouvez m’envoyer un mail ou laisser un commentaire ici (votre adresse mail est cachée, et je vous y enverrai le mot de passe).

Téléchargez le cas clinique n°9 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (1834)

Partagez cet article

    Cas n°8 corrigé – I felt a great disturbance in the Force…

    Attention : il peut être intéressant d’avoir vu l’Empire Contre-Attaque pour comprendre les références cinématographiques dans ce cas.

    Sinon, dans ce cas, on parle de la planète Hoth, de raviolis et de moustiques africains. Vous allez forcément adorer.

    Que la Force soit avec vous…

    Télécharger le cas clinique n°8 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (7026)

    Partagez cet article

      Cas n°7 corrigé – Un problème de dents (co-écrit avec @nfkb)

      Parce que

      1/ je me rends bien compte que personne ne doit faire les cas cliniques en ligne alors qu’il est tellement plus simple, clair et portatif (PC portables, smartphones, iPhone, iPod, tablettes…) d’utiliser le pdf,

      2/ mon WordPress a décidé de ne plus copier-coller la mise en page de mon fichier Word (et que des tableaux à faire en html, j’ai moyennement envie ne serait-ce qu’y penser),

      vous pouvez directement  télécharger le cas clinique n°7 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (7883).

      Ce cas clinique a été relu et corrigé plusieurs fois ; d’abord par ma fiancée, comme toujours ; ensuite par un médecin anesthésiste-réanimateur et ancien conférencier (entre autres) que vous connaissez peut-être/sûrement sous le pseudonyme de nfkb (voir la partie de son blog sur les ECN). Avec ses corrections pertinentes (de l’autre bout du monde !), j’espère – on espère – que ce cas sera utile pour vous.

      Bonnes révisions et bon courage pour le tour de printemps qui s’annonce !

      Partagez cet article

        Cas n°6 corrigé – Toux… ou rien.

        Téléchargez le cas clinique n°6 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (9302) (recommandé, avec présence de tableaux de la recommandation, non présents sur cette page, parce que bon c’est quand même un peu lourd à ajouter).

        Commentaire : Un cas entier et général sur l’item 86, qui a pour but de faire un rappel sur les différents germes, les stratégies diagnostiques et les stratégies thérapeutiques, de l’hospitalisation à l’antibiothérapie. De 2004 à 2011, les pneumonies ne sont jamais tombées aux ECN (la BPCO est tombée une fois). Accrochez-vous pour comprendre ce cas : il est finalement assez simple et ouvert, et il devrait vous aider à ne pas vous mélanger les pinceaux le jour J entre bronchite, pneumonie, communautaire, gravité, ambulatoire, atypique… et autres joyeusetés.

         

        Sources :

        –          Powerpoint de Mathilde Carré, mars 2011

        –          Mise au point sur l’antibiothérapie dans les infections respiratoires basses de l’adulte : pneumonie aiguë communautaire, exacerbations de Bronchopneumopathie Chronique Obstructive (AFSSAPS et SPILF 2010)

        –          E. Pilly, maladies infectieuses et tropicales, 2010 (22ème édition)

        –          Mise au point : antibiothérapie dans les infections respiratoires basses de l’adulte : pneumonie aiguë communautaire, exacerbations de Bronchopneumopathie Chronique Obstructive (AFSSAPS et SPILF 2010)

        –          Pneumologie, 6ème éd. COLLection MEDecine, Sergio Salmeron

        –          Prise en charge de la BPCO (société de pneumologie de langue française mise à jour 2009)

        –          Bulletin épidémiologique hebdomadaire 2011

        –          http://www.respir.com

        Items :

        –          76 – Vaccinations. Bases immunologiques, indications, efficacité, complications

        –          86 – Infections broncho-pulmonaires du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte

        –          173 – Prescription et surveillance des antibiotiques

        –          227 – Bronchopneumopathie chronique obstructive

         

        Read more »

        Partagez cet article

          Cas n°5 corrigé – La tension du boulanger

          Téléchargez le cas clinique n°5 en PDF, sous licence Creative Commons BY-NC-ND (9444)

          Commentaire : Un cas de rhabdomyolyse sur hypokaliémie chronique par pseudo-hyperaldostéronisme acquis par intoxication à l’acide glycyrrhizique ne devrait vraiment pas tomber aux ECN. Toutefois, c’est un bon moyen pour comprendre l’hypertension artérielle (dosage de la kaliémie, règles hygiéno-diététiques avant d’instaurer un traitement), l’hyperaldostéronisme (l’aldostérone est élevée, sinon c’est un pseudo-hyperaldostéronisme comme ici), et être systématique sur la lecture d’un ECG et d’un bilan biologique (CPK élevés n’est pas signe d’infarctus).

          Pour information, la réglisse était employée dès l’Antiquité pour lutter contre les ulcères (carbenoxolone dans certains pansements gastriques vendus hors France) et par les Scythes pour lutter contre la soif lors de traversée du désert (rétention hydro-sodée).

          L’acide glycyrrhizique est toxique à partir d’une consommation de 700 mg/jour pendant plusieurs semaines (150 mg/jour chez les sujets cirrhotiques), soit :

          60 verres d’antésite (23g/l, avec 10 gouttes ou 0,5 ml par verre de 20 cl)

          20 à 60 verres de pastis avec alcool (0,07 à 0,2 g/l de glycyrrhizine, verres de 17 cl)

          3 à 80 verres de pastis sans alcool (concentration variable de 0,057 à 1,27 g/l)

          2 bâtons de zan (12g à 3% de glycyrrhizine)

          Sources :

          http://www.wikiphyto.org/wiki/Réglisse

          http://www.haribo.com/planet/fr/info/main/verbraucherinfo/pdf/04_LA_REGLISSE.pdf

          http://www.inchem.org/documents/pims/plant/pim249fr.htm

          http://www.endocrino.net/download/DCEM/130_1204.pdf

          http://www.em-consulte.com/article/99774

          http://www.nephrohus.org/s/spip.php?article359

          http://www.centres-antipoison.net/lyon/vigitox39/Vigitox_N39_janvier_2009.pdf

          Items :

          129 – Facteurs de risque cardiovasculaires et prévention

          130 – Hypertension artérielle de l’adulte

          186 – Asthénie et fatigabilité

          219 – Troubles de l’équilibre acido-basique et désordres hydro-électrolytiques

          309 – Electrocardiogramme : indications et interprétations

          Read more »

          Partagez cet article