Blog Archives

Manuel de survie en pédiatrie – version complétée (bêta V2)

Bon…

Manuel de survie en pédiatrie (2014) (7958)

A la base, c’est un pari audacieux : « mettre la plupart des idées clés de pédiatrie sur un seul fichier facile à lire en dernier tour ».

J’ai essayé l’an dernier, mais j’étais loin d’avoir fait le tour de la pédiatrie pour les ECN (ça a quand même plu puisque le fichier a été téléchargé 2144 fois o_O »). J’ai complété cette année… Tout n’y est pas encore, mais c’est quand même beaucoup plus complet 🙂

Si la quasi-exhaustivité est ce qui me plait le plus dans ce fichier, j’ai quand même trois regrets :

  • il est tard (2h45 la veille des ECN 2014) donc ça ne servira peut-être / sûrement pas aux concurrents de l’ECN 2014, vu la taille du fichier (120 diapos)
  • je n’ai pas le temps de relire, ni (ce qui aurait été topissime) ma copine interne en pédiatrie ! Ca sera pour la Team ECN 2015 😉
  • niveau didactique, je suis au raz des pâquerettes : seul mon plan permet de sauver un peu le tout de la misère pédagogique… mais évidemment, le temps me manque pour rendre le tout plus sexy. Là encore, ça sera peut-être pour les suivants…

Bonne chance pour les ECN 2014 !

N’oubliez pas le plus important : gardez la tête froide. Vous pouvez être bien classé sans briller ; vous pouvez être mal classé pour avoir essayer de briller… Vous brillerez à un moment ou un autre, pas de panique. Mais si vous vous dites à un moment « rholàlà, je suis hyper content de moi, ce diagnostic/traitement là, personne d’autre ne l’aura, je vais tout déchirer », stoppez la machine ! Posez-vous une minute*, énumérez toutes les hypothèses alternatives, en pensant aux plus fréquentes et graves. Et après ça, si vraiment vous n’avez que l’arbovirose ou le foramen ovale perméable comme hypothèse diagnostique, vous pouvez la mettre… c’est peut-être effectivement une de ces questions où vous allez briller 😉

 

* Oui, on a le temps aux ECN… Un dossier est noté sur 30 à 40 idées-clés. Pour être large, ça fait 200 mots à écrire qui seront cotables (les correcteurs se fichent des phrases, ils ne les liront pas ; ils se fichent que vous sachiez qu’il existe une polémique sur la kinésithérapie respiratoire chez les nourrissons en cas de bronchiolite, ils cotent kiné ou pas selon leur grille…) 200 mots, hors pathologie neuromusculaire, ça s’écrit facilement en moins de 10 minutes. Vous avez donc du temps de réflexion.

Partagez cet article

Il m’a fait des dents

J’ai fini mes gardes de pédiatrie et avec elles, possiblement mes gardes hospitalières !

Je sais que je ne réalise pas encore tout à fait — théoriquement je devrais être en train d’écouter When Johnny Go Marching Home en boucle.

Mais bon, ça viendra sûrement. En attendant, pour fêter ça, je vous aurais bien résumé mes nuits passées à l’hôpital — dont je garde de nombreux souvenirs — mais Jaddo l’a déjà écrit avec brio cette semaine. Du coup, à la place, je vais vous raconter les urgences pédiatriques. Je vais vous en dresser trois tableaux…

Le premier tableau, c’est le « chef-d’œuvre » de la garde. C’est la consultation que les internes se racontent au moment du passage du téléphone de garde : « eh, hier, j’ai vu un purpura (fébrile, thrombopénique, palmo-plantaire à parvovirus B19 ou autre) / un abcès pelvien sur appendicite / une invagination intestinale aiguë / une sténose hypertrophique du pylore / une ostéomyélite… » Je pourrais y ajouter ces éléments de consultation satisfaisants mais que je ne racontais pas ; j’essaie d’éviter d’être puéril en donnant l’impression d’accrocher des bons points sur un tableau de chasse.

A entendu un souffle cardiaque inconnuChacun ses petits plaisirs honteux.

Read more »

Partagez cet article

Et si c’était un infarctus sur un embol septique intra-coronarien post-endocardite sur une toxicomanie masquée révélant un Münchhausen par procuration ?

Cas clinique. Les non-médecins ont le droit de jouer, c’est même plus drôle.

Jeannette a 7 ans. Elle va bien. Sa soeur va bien. Son frère va bien. Ses parents vont bien. Le seul être vivant malade à proximité est le chien du voisin, avec lequel elle ne partage finalement que peu de « matériel génétique ».

Pour Jeannette, depuis cet été, les lundis, c’est piscine. Elle y va avec son cousin et sa tante, elle commence à savoir nager en battant frénétiquement de ses deux bras allumettes dans l’eau. Aujourd’hui, elle y arrive un peu fatiguée, après avoir repris l’école et le sport scolaire. En sortant, vers 19h, elle déclare avoir faim – ce qui semble plutôt un signe de bon fonctionnement de son hypothalamus. Dans la voiture, enchaînant les virages à vive allure, elle dit « ne pas se sentir bien », et la maman constate en effet une pâleur et des sueurs. Jeannette bâille beaucoup, se sent nauséeuse, a mal à la tête… Tout ça passe dès que Jeannette met le pied hors de la voiture…

Le lendemain, elle présente un épisode tout à fait similaire, dans des circonstances différentes. En effet, revenant de son heure et demie d’équitation, à nouveau bringuebalée dans la voiture, Jeannette dit avoir faim, est pâle, a des sueurs froides.

Petite décharge d'adrénaline et sueurs froides

Ca fait froid dans le dos d’être en stress, hein, James ?

Read more »

Partagez cet article

La pédiatrie – manuel de survie

A une poignée d’heures des ECN 2013, j’ai essayé de préparer un PowerPoint dernier tour en pédiatrie.

J’ai choisi cette discipline parce que 1/ c’est le stage où je suis et ça me fait réviser pour mes gardes, 2/ ça tombe très souvent (3 ou 4 dossiers l’an dernier !)

Il n’est pas complet, par manque de temps… Je le poste tout de même, afin que les D4 de cette année puissent en profiter. Je le finirai dans les jours à venir certainement, peut-être avant le début des épreuves. Bon courage à tous, et bravo : vous êtes arrivés au bout ! 🙂

Manuel de survie en pédiatrie (3851)

PS : Je vous invite aussi fortement à resurvoler ma fiche sur le module 1 dans les fiches ECN… on ne sait jamais, sur un malentendu et tout ça 😉 (et les cas cliniques, mais ça ça prend plus de temps…)

PS 2 : Pour les internes et médecins, cette présentation de pédiatrie peut aussi être utile ^^

PS 3 : Si vous voulez vous détendre, j’ai publié dans mes nouvelles une Tweetstory intitulée « Place à Monsieur Larrey, chirurgien de la garde impériale ». J’en reparlerai ici à l’occasion.

Place à Monsieur Larrey, chirurgien de la garde impériale (1337)

Partagez cet article