Blog Archives

RSCA 1 – Incendies, brûlures, intoxications

@Matt_Calafiore parlait de la validation des RSCA sur Twitter… ça m’a donné envie de vous faire partager ces Récits de Situations Complexes et Authentiques (RSCA) avec vous (voilà, c’est aussi simple).

Pour rappel, j’avais parlé des RSCA sur ce blog l’an dernier, sur le ton un peu plus humoristique…
Mon avis dessus n’a pas grand intérêt, je vais donc vous le donner : je pense que c’est un moyen intelligent de valider le mémoire de DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) en médecine générale, car il permet de s’habituer aux outils de recherche, sur de multiples questions, là où pour d’autres spécialités il faut faire un vrai mémoire (donc une seule recherche sur un seul sujet, exploré à fond).

Le côté pervers, c’est que j’ai l’impression que ça me ralentit dans d’autres recherches (j’ai un bouquin sur l’examen musculo-squelettique et l’envie de le lire, mais je me dis qu’il faut d’abord développer et écrire mes recherches sur des situations que j’ai vécu – alors que je voudrais aussi me former sur un examen rachidien, qui est mon lot quotidien…) et c’est un peu frustrant si vous publiez un ou deux articles durant votre internat de vous dire que dans une autre spécialité, ça aurait eu valeur de mémoire (bon, les case report ça peut mais c’est un peu abusé sans une grosse revue de littérature derrière). Bref, ce n’est pas du tout orienté vers la publication et le partage de nos recherches.

Pour ce dernier point, j’ai donc décidé de corriger ça en partageant avec vous mes RSCA. J’aurais moins l’impression de l’avoir fait pour le laisser sur un serveur, lu par personne (par manque de médecins généralistes enseignants suffisants pour nous former et lire nos RSCA actuellement – une dizaine pour 750 étudiants à Lille).

Bonne découverte… (pendant ce temps je vais aller essayer de corriger le problème de liens lors de changement de pages, relevé par @deepdeep59). (ah bah ça y est, ça a été plus vite que prévu, WordPress est terriblement accessible, par rapport à Drupal – même si la finalité n’est pas du tout la même.)

RSCA 1 - Incendies : brûlures, intoxications (5187)

J’ai viré les éléments permettant de retrouver les patients ou médecins – si jamais vous êtes l’un d’entre eux et trouvez ça insuffisant, n’hésitez pas à vous signaler.

D’autres RSCA suivront, mieux : plus courts, plus orientés MG, avec une bibliographie sous Zotero (miam, le bien absolu !), avec des conclusions plus claires. Celle ici est simple : j’achèterai un appareil de dépistage automatique de monoxyde de carbone en m’installant !

Partagez cet article

RSCA – Récit Sur la Classe Américaine

Pour valider le Diplôme d’Etudes Spécialisées de Médecine Générale, les internes doivent assister aux cours, valider 6 stages de 6 mois dans différents pôles, et écrire au cours de chaque stage 1 RSCA (récit de situation complexe et authentique), 2 SCQ (situation clinique questionnante) et 1 rapport de stage.

Pour mon premier semestre aux urgences, j’ai fait un RSCA sur les incendies, que je vous livre en exclusivité.  Il respecte dans l’ordre tous les critères de la grille d’auto-évaluation proposée en 2009 par le département de médecine générale lillois (il existe d’autres versions plus récentes, mais moins exhaustives) :

Read more »

Partagez cet article